Nos réalisations

3 fonctions sont assurées et financées par la plateforme :

– l’identification et la documentation de méthodes d’essai matures, scientifiquement fondées et répondant à un besoin en termes d’identification des PE

– l’organisation de tests sur ces méthodes, en faisant appel à des laboratoires d’essai, pour évaluer la répétabilité et la reproductibilité des résultats

– l’accompagnement des acteurs pour transmettre aux instances internationales de validation leurs méthodes et les rapports scientifiques requis.

Les premières réunions du conseil scientifique et du comité sur l’opportunité ont eu lieu respectivement les 5 et 12 juin.

Le travail de veille normalement réalisé par l’équipe PEPPER a fait l’objet d’un appel d’offre et a été remporté par un consortium de 3 équipes formant le projet ABU : Altertox (Belgique), Benaki Phytopathological Institute (Grèce) et l’Université de Paris.

Ce travail passe par une analyse exhaustive de la littérature (data analysing) et une série d’entretiens pour identifier et documenter plus d’une douzaine de méthodes qui seront soumises au Comité sur l’Opportunité le 11 septembre 2020, pour choisir les premières méthodes soumises à la pré-validation.

Les travaux de pré-validation démarreront après cette réunion.