PERTURBATEURS ENDOCRINIENS : VERS DES MÉTHODES D’ÉVALUATION PLUS SOLIDES

Au cours du congrès Cosmeticdays des 21&22 Juin 2018, organisé par Cosmed, le Professeur Patrice Rat, avec l’accord du Ministère de l’Environnement, a présenté en avant-première le cadre du projet PEPPER (Plate-formE de Prévalidation des méthodes d’essai pour caractériser les Perturbateurs EndocRiniens).


Cette initiative Française à vocation Européenne repose sur 3 piliers :
1- Science : Recensement et Pré-validation de méthodes de détection des propriétés PE de substances par la réalisation de tests sur plusieurs substances et entre plusieurs laboratoires
2 – Confiance : Restauration de la confiance du public et des consommateurs dans l’évaluation des risques liés à la mise sur le marché de produits
3 – Valorisation : Pré-validation scientifiquement robuste pour une reconnaissance par les pairs et/ou une validation par les instances officielles de règlementation ou normalisation (ECVAM, OCDE, CEN/ISO).

Lancement de PEPPER, une plateforme pour développer la recherche sur les perturbateurs endocriniens

Les associations professionnelles France Chimie, la FEBEA ainsi que la Fondation de la Maison de la Chimie, en partenariat avec le ministère de la transition écologique et solidaire, annoncent la création de PEPPER, une plateforme publique-privée destinée à développer la recherche sur l’identification des perturbateurs endocriniens.

Première plateforme de ce genre, PEPPER ambitionne de devenir une structure de dimension européenne contribuant à fiabiliser et accélérer le processus de validation de méthodes élaborées en Europe et encourager leur usage.

Lancement de la plateforme publique-privée PEPPER pour développer la recherche sur les perturbateurs endocriniens

4 décembre 2019

Les associations professionnelles France Chimie, la FEBEA ainsi que la Fondation de la Maison de la Chimie, en partenariat avec le ministère de la transition écologique et solidaire, annoncent la création de PEPPER, une plateforme publique-privée destinée à développer la recherche sur l’identification des perturbateurs endocriniens.